Partager :

Le Guitar Smasher débarque au Devfest

DevFest2019_bandeau_mini

Attention Spoiler ! Quand Dev et Rock s’entrechoquent, cela donne une animation ludique pour célébrer le Devfest 2019.

 

Dominique Cuvillier, Clément Guet, tous les deux ingénieurs logiciels et Romain Remaud, UI Designer, reviennent sur 7 mois de d’idéation, d’innovation… et de bricolage !

 

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à créer le Guitar Smasher ?

 

“Quand on a vu l’appel à projet interne, on a d’abord candidaté pour s’amuser. C’était un peu une blague entre nous. La thématique Rock du Devfest 2019 nous a donné des idées et nous nous sommes pris au jeu avec l’envie de porter un projet Digital. Puis le jury interne a choisi notre concept… et là les choses sérieuses ont commencé ! Nous avons réparti les tâches par compétence.

Le projet, baptisé Guitar Smasher en hommage à Pete Townshend guitariste des Who et premier joueur à briser une guitare sur scène en 1967 (il en détruira au total plus de 35 la même année) consiste à frapper un ampli de guitare à l’aide d’un marteau. Selon l’intensité donnée, les cordes d’une guitare « totem » s’illuminent. Un score est attribué au participant et affiché sur un écran. A partir de là un classement est établi.”

 

Avec Dominique au back end, côté serveur, et au bricolage, Clément au front end, plutôt Angular et expérience utilisateur et  Romain aux pinceaux et au Design, c’est au total plus de 60 jours/hommes consacrés à la réalisation. Résultat : un projet aussi ambitieux techniquement que visuellement.

 

Quel est le principe de l’animation présentée au Devfest ?

 

“Le joueur fait face à une guitare de plus de 2,5 m de haut et dispose d’un marteau quasi identique à celui de Thor. L’ampli sur lequel il doit frapper est quant à lui constitué d’une plaque de mousse recouvrant un ensemble de capteurs. A sa droite, un écran posé sur un flight case (fait maison et plus réaliste que jamais) lui indique le score à battre. Enfin, une tablette lui permet de s’inscrire et lui propose 3 modes de jeux : Crash qui consiste à frapper le plus fort possible, Aim qui l’invite à atteindre un palier précis et Accuracy qui lui propose de réaliser trois frappes successives avec le moins d’écart de force possible.”

 

Quelles technologies avez-vous utilisées ?

 

“Techniquement, l’animation tient également toutes ses promesses. Les capteurs piézo placés sous la mousse de l’ampli sont reliés à un Arduino, un microcontrôleur qui récupère les signaux. Quelques lignes de codes permettent ensuite de transmettre les informations reçues à un Raspberry contenant l’OS, Android Things. C’est le chef d’orchestre qui va nous permettre de récupérer les valeurs, d’afficher les données à l’écran et de piloter les LED positionnées sur la guitare. C’est le cœur de l’animation. Ensuite, toutes les données sont envoyées dans une base de données sur le cloud, sur Firebase, le tout étant relié via une app web. Concrètement, l’utilisateur commence par entrer son pseudo et son mail depuis la tablette. Ces données sont envoyées dans Firebase, scruté en permanence par le Raspberry. C’est là que le Rasberry détermine que quelqu’un veut jouer et lance la partie… ”

 

Vous avez testé la machine en conditions réelles, quels ont été les retours ?

“Dans l’ensemble, c’est plutôt positif. Nous avons réalisé un test avec plus d’une centaine de joueurs sur 2 heures. C’est facile de s’inscrire, de lancer le jeu et de se lâcher. Et ça fait sourire ! Cela nous a donné l’opportunité de faire quelques modifications, non pas sur la technique mais sur l’expérience utilisateur. Nos collègues se sont aussi intéressés à l’aspect technique de l’animation, l’occasion pour nous d’expliquer le processus entre capteurs, Arduino, Raspberry puis l’application web.” 

 

Rendez-vous au Devfest lundi 21 et mardi 22 octobre prochain pour la mise en prod !

 

Le Groupe Sigma partenaire Silver du #DevFestNantes 2019 vous donne rendez-vous les 21 et 22 Octobre 🤘. Venez découvrir notre prototype #rock #fun #dev et jouer sur notre stand.

Cité des Congrès de Nantes

5 Rue de Valmy, 44000 Nantes

Suivez-nous sur nos réseaux !