Partager :

La RSE, source de performance

La Responsabilité Sociétale de l'Entreprise est une démarche volontaire visant à intégrer les enjeux du développement durable dans la vision et la stratégie d’une organisation. Partie intégrante de la stratégie du Groupe Sigma, la RSE est un levier de performance interne et externe.

Si la sensibilité du Groupe Sigma à la RSE est historique et fait partie de l’ADN de l’entreprise, la structuration des nombreuses actions au sein d’une approche globale est plus récente.

 

En 2009, un bilan carbone et l’inventaire des problématiques communes avec 9 entreprises implantées sur la même zone d’activité sont réalisés dans le cadre de l’association ECE, présidée à l’époque par Philippe Oléron, Président du Groupe Sigma. Ce bilan révèle les principales sources d’émissions de gaz à effet de serre, émanant des trajets domicile-travail des collaborateurs, des consommations énergétiques des bâtiments tertiaires et des data centers. La mesure de la composante écologique, l’un des trois piliers de la RSE avec l’économique et le social, était prise.

 

Aujourd’hui, conscient de l’importance croissante de ces enjeux, Sigma construit sa démarche RSE et l’intègre à sa stratégie d’Entreprise Engagée. Les résultats des actions menées sont des leviers de performances sociale, économique ainsi qu’environnementale.

 

 

 

Performance sociale

L’humain est au cœur des pratiques RSE. La qualité de vie au travail (QVT), et l’égalité professionnelle sont des conditions de la performance d’une entreprise. D’où les dispositifs favorisant la reconversion professionnelle, l’alternance, le développement de la mixité… intégrés à notre politique RH.

Mais à l’heure de la transformation numérique des organisations, qui tend à redéfinir les usages et favorise les pratiques collaboratives, il faut aussi innover dans les pratiques managériales. La RSE met aussi en mouvement toutes les parties prenantes de l’écosystème de l’entreprise : salariés, fournisseurs, clients, collectivités locales, établissements d’enseignements et de recherche. Ces acteurs forment une sphère d’influence vertueuse.

 

Performance environnementale

Le développement durable est une dimension fondatrice de la politique RSE, au cœur, non seulement du Label Lucie, et de la Norme iso 26000, mais aussi de la charte de l’ONU.

Depuis 2012, dans le cadre d’un Plan de Déplacement Inter entreprises, Sigma dialogue avec ses parties prenantes pour développer des actions collectives et individuelles favorisant les alternatives à « la voiture en solo » dans les déplacements : utilisation des transports en commun, covoiturage, vélo, télétravail…

Le Groupe Sigma a fait de la baisse de la consommation d’électricité un cheval de bataille. Les data centers, et les bureaux peuvent se montrer très énergivores ! Le pont se fait alors légitimement avec l’économique.

 

Performance économique

L’optimisation des consommations électriques, notamment par l’installation d’un système de refroidissement du datacenter par freecooling, utilisant l’air naturel et non une climatisation classique est un exemple de performance économique associée. Avec ce système, nous réduisons notre facture énergétique en plus de nos consommations. Nos services sont alors plus compétitifs pour nos clients.

Une performance sociale et environnementale n’est pas suffisante pour atteindre la performance globale. Cette dernière implique des liens étroits avec les parties prenantes de l’entreprise. L’implication de nos clients dans la construction de nos offres, des liens forts avec nos fournisseurs, une implication au sein de nos territoires (réseaux d’entreprises, collectivités, écoles…) sont d’autres leviers sur lesquels s’appuie l’entreprise afin de développer sa performance économique.

Tout ceci pour être une entreprise qui s’inscrit dans la durée.