Partager :

Chef de projet : adrénaline et virtuose des plannings

sigma

"La première des compétences est la communication car vous êtes à l’interface entre le client et les équipes, les attentes et besoins du premier et les contraintes de réalisation des autres. "

Respecter les engagements de qualité, de coût et de délai des projets à l’interface entre les équipes commerciales et techniques… Immersion dans le métier de Vincent PUECH, chef de projet Infogérance chez SIGMA et véritable chef d’orchestre des plannings !

 

En quoi consiste le métier de Chef de projet infogérance ?

Mon rôle est d’apporter, en réponse au besoin spécifique d’un client, les personnes, les moyens et le planning du projet avec un engagement sur la qualité et les délais de mise en œuvre. Je pilote le projet de A à Z, de la phase d’écriture de la proposition technico-commerciale à celle de la réunion d’équipe finale pour faire le point sur le déroulement du projet et la satisfaction du client.

L’infogérance, ou gestion des systèmes d’informations, a la spécificité d’exiger une bonne connaissance technique du chef de projet en soutien de sa mission plus managériale auprès des équipes.

 

Sur quel type de projets travaillez-vous ?

Le renouvellement d’infrastructures Windows pour un client est un bon exemple. En effet, aujourd’hui les applications métier tournent sur des serveurs virtuels qui sont hébergés sur des serveurs physiques. Or, le cycle de vie d’une infrastructure informatique est d’environ 5 ans. Notre rôle, lorsqu’ils arrivent en fin de vie, est de planifier leur remplacement qui s’accompagne généralement des étapes suivantes :

 

  1. Lancement : Concevoir la solution et planifier sa mise en œuvre
  2. Réalisation : Remplacer les serveurs puis migrer le système d’informations
  3. Recette : Valider le bon fonctionnement par le client suite à la migration
  4. Service Régulier et clôture : Valider la matrice d’exploitabilité, finaliser la documentation pour assurer le passage en service régulier

En moyenne, un projet de renouvellement d’infrastructure se chiffre à 70 jours-homme étalés sur 5 mois mais cela dépend vraiment des contraintes client et de la spécificité de son système d’information.

 

Comment se déroule un projet d’infogérance ?

En premier lieu, il faut sécuriser les ressources humaines et matérielles nécessaires à la réalisation du projet. Je communique un plan de charge aux responsables d’équipe pour m’assurer un dispositif humain adéquat. La réunion de lancement permet ensuite de poser avec toutes les personnes impliquées : le contexte client, les objectifs du projet, la proposition technique arrêtée et le planning. Cette phase de cadrage est essentielle.

 

Nous suivons par la suite une méthodologie de projet propre à SIGMA nommée PROG2I. C’est un référentiel de bonnes pratiques influencé par le cycle en V mais qui inclue aussi certains enseignements des méthodes agiles. Elle comprend les phases de conception, de réalisation, de validation (ou recette) puis de clôture du projet pour le passage en service régulier du dossier du client. Des livrables doivent également être produits par le chef de projet et par les équipes. Je suis notamment en charge de suivre la mise à jour de la matrice d’exploitabilité, sorte de checklist indispensable pour la passation au Service Desk. Elle liste tous les points à vérifier pour valider l’exhaustivité et la conformité des procédures.

 

Enfin, la phase de clôture est en fait le passage de relai au Service Desk, équipe qui assurera le premier niveau du service rendu au client, pour la partie opérationnelle et au Service Delivery Manager qui assurera le suivi quotidien avec le client en tant qu’interlocuteur privilégié. Une dernière réunion d’équipe, appelé bilan projet, permet enfin de revenir sur les enseignements clés du projet, ce qui a bien fonctionné et ce qui peut être amélioré.

 

Quel parcours t’a mené jusqu’au métier de Chef de projet Infogérance ?

J’ai suivi une formation d’ingénieur avec une spécialité dans le management des systèmes d’information. Après quelques mois en tant que développeur, je me suis très vite intéressé à la gestion de projet. Je suis parti en Angleterre où j’ai travaillé 4 ans chez Airbus en tant que “Responsable de lot ” puis deux ans comme “Project Manager Officer” sur des projets d’un budget minimum d’un million d’euros. C’était de l’administration de projet : suivi et mise à jour du planning, relance des acteurs, reporting financier et le soutien du chef de projet sur ses réunions. Il me manquait une plus grande implication technique et responsabilité opérationnelle au sein des projets.

 

Je suis donc parti pour un poste de Consultant technico-fonctionnel Planisware chez BULL, société de conseil rachetée par Atos en 2015. Pendant quatre ans, je faisais partie d’une équipe en charge de la TMA et de l’évolution de différentes versions clientes d’un progiciel de gestion de projet. Mon rôle pouvait varier selon les missions et contextes client : conseil amont (cadrage fonctionnel), conception détaillée, pilotage de projet et administration systèmes pour la gestion des plateformes de recette et formation. C’est comme ça que j’ai découvert le monde de la production et de l’infogérance : un secteur qui mêle exigences techniques et le défi de pilotage global d’un projet !

 

Quelles qualités te permettent de réaliser tes missions aujourd’hui chez SIGMA ?

Pour être Chef de projet infogérance, la première des compétences est la communication car vous êtes à l’interface entre le client et les équipes, les attentes et besoins du premier et les contraintes de réalisation des autres. Il faut aussi être proactif, moteur, aller chercher l’information par soi-même. Être capable d’anticiper les risques du projet en interne ou bien les changements d’avis du client font aussi partie des défis quotidiens du Chef de projet. Il faut aimer l’adrénaline et l’action !

 

Aujourd’hui, ce qui me motive au quotidien, ce sont les bons rapports que j’entretiens avec mes collègues et cet esprit d’équipe plus palpable que dans les grands groupes. En effet, chez SIGMA, le chef de projet n’a pas besoin d’être toujours chez le client et cela favorise des relations internes plus solides et conviviales !

Votre contact RH

Armelle Rouault Partenaire RH
Infogérance

Partenaire RH dédiée aux métiers de l'infogérance des systèmes d'informations, Armelle conseille et accompagne nos collaborateurs sur les carrières, les mobilités, le parcours de formation individualisé, l’organisation des équipes, le recrutement.

Suivez-nous sur nos réseaux !