Partager :

 

 

 

Développement du télétravail, flexibilité accrue, perte du lien social… La Covid 19 et ses effets ont rebattu les cartes de l’expérience collaborateur. Avec, chez ces derniers, une volonté de tisser un nouveau rapport au travail.

 

Voici 8 attentes majeures, dont les entreprises devront tenir compte pour l’avenir :

 

 

1. Recueillir davantage de reconnaissance : finie, la satisfaction de la seule fiche de paie… Plus que jamais, les collaborateurs ont besoin de voir leur expertise reconnue par des pairs, qui leur donnent alors « carte blanche » pour avancer à leur façon.

 

2. Etre clairement informé : pour servir au mieux l’entreprise, il s’agit d’abord de bien la connaître. Les salariés aspirent donc à pouvoir accéder à des informations complètes et transparentes la concernant : changement de caps stratégiques, réorganisation, évolutions RH, etc.

 

3. Bénéficier de programmes santé et bien-être : la Qualité de vie au travail – la fameuse QVT ! – est une préoccupation croissante ces dernières années. En témoigne une étude réalisée par Harmonie Mutuelle, selon laquelle 83 % des salariés souhaiteraient pratiquer une activité sportive sur leur lieu de travail.

 

4. Saisir l’utilité et le sens de sa mission : pour améliorer réellement la Qualité de vie au travail des collaborateurs, il s’agit en même temps de mieux définir les missions de l’entreprise. Avec la nécessité de redonner à chacun du sens dans son quotidien professionnel.

 

5. Gagner en autonomie : l’essor du télétravail, depuis le début de la crise sanitaire, a favorisé la prise d’initiative des équipes. Nombre de salariés souhaitent conserver cette souplesse en termes d’organisation du travail. De quoi mieux équilibrer aussi vie personnelle et vie professionnelle.

 

6. Retrouver au bureau un lieu d’échanges et de socialisation : après la période des confinements traversée en 2020, 35 % des salariés déclarent dans le Baromètre Viavoice (*) avoir « le sentiment de moins faire partie du collectif humain de leur entreprise ou institution ».

 

7. Adapter les équipements technologiques : entre télétravail et temps collaboratifs en entreprise, les modes de travail des salariés se font plus « nomades ». D’où l’importance de pouvoir compter sur des outils digitaux performants en toute situation.

 

8. Travailler au sein d’entreprises éco-responsables : participant à renforcer la marque employeur, et à séduire des générations en quête de sens, l’engagement de l’entreprise pour des finalités climatiques, sociétales ou humaines devient un critère majeur pour de plus en plus de salariés.

Elise Voyer, Directrice des Ressources Humaines du groupe SIGMA, nous apporte son éclairage sur le sujet :

 

« S’il est difficile de parler de nouvelles aspirations de la part des salarié-e-s – ce mouvement de fond s’observait depuis plusieurs années -, il est vrai que la crise sanitaire est venue les accélérer. Avec notamment une attente accrue de sens et de congruence dans les rapports entre managers et managés.

Cela se traduit par exemple au niveau de l’entretien annuel qui, tel qu’il était pratiqué jusqu’alors, ne répond plus réellement aux attentes des collaborateur-rice-s. C’est tout au long de l’année désormais qu’ils souhaitent pouvoir s’appuyer sur des échanges authentiques, et fidèles à ce qu’ils vivent au quotidien, avec leur manager. Ils ont également un besoin fort de projection.

Qu’est-ce qui les attend demain sur le plan professionnel ? Comment co-construire leur avenir avec l’entreprise ? Quelles sont les opportunités de mobilité ou d’évolution ?, etc. sont autant d’interrogations clés pour eux. A nous DRH de faire évoluer nos processus, de les rendre plus fluides et agiles, pour répondre à ces différentes dimensions aujourd’hui de l’expérience collaborateur-rice. »

 

 

En savoir + sur notre offre >

 

 

 

(*) Baromètre de la Vie au travail : sondage réalisé en juin 2021 par Viavoice pour la Mutuelle familiale, avec Bloom Time et France Info

Suivez-nous sur nos réseaux !