Partager :

Les transformations numérique et digitale, tant du côté de la technologie que de l’usager, traitent de la même mutation à laquelle les entreprises doivent faire face. Il s’agit de délivrer des services plus rapidement avec des coûts d’exploitation plus faibles. Le mouvement DevOps permet de le faire.

 

Explications de Yohann RICHARD, manager de l’équipe Architectures et Solutions en charge de la roadmap technologique de l’infogérance.

 

Yohann Richard

 

Aujourd’hui, ce sont les entreprises les plus rapides qui mangent les plus lentes, quel que soit leur secteur d’activité ! L’expression speed is market share reflète parfaitement la situation. Dans notre domaine, l’intégration continue constitue une étape décisive pour s’adapter à cette nouvelle réalité.

 

A changement d’enjeux, changement de pratiques…

 

L’éloignement historique des métiers Etude/Développement et Infogérance/Exploitation n’est plus de mise. Le mouvement DevOps, maintenant bien connu dans l’IT, offre les clés du changement en proposant des pratiques et un outillage à l’usage de l’enjeu central : faire vite et bien.

Intégration continue : la méthode SIGMA

Il s’agit de casser les organisations « en silos » de nos équipes : nous rassemblons le Build et le Run et travaillons ensemble afin de créer les conditions idéales pour parler le même langage et lever, dès la conception, les difficultés potentielles. C’est sur ce constat que SIGMA a monté une communauté DevOps, composée d’une trentaine de salariés.

Quand les communautés dites « technologiques » fondent leur postulat sur la rationalisation des outils, la communauté DevOps SIGMA, orientée « stratégie », s’appuie, elle, sur la rationalisation des pratiques.

 

Trois axes forts ont été retenus pour construire la ligne directrice de la communauté DevOps SIGMA :

  • Améliorer la coopération entre les Dev et les Ops,
  • Améliorer la livraison du produit,
  • Fluidifier l’élaboration du produit.

 

A partir de là, les équipes SIGMA ont pu ensemble fabriquer leurs propres usines à délivrer, leurs plateformes d’intégration continue mutualisées (PIC).

 

 

Ces PIC permettent de rôder nos processus de livraison automatisés sur nos plateformes d’intégration. A terme, il s’agit bien d’étendre ce modèle à tout le processus de livraison, de l’intégration à la production.

Objectif avoué : le déploiement continu

En mettant en place ces PIC, nous avons offert un outillage partagé et compris de tous.
Il a permis à SIGMA d’accompagner plusieurs clients dans cette démarche en leur offrant des PIC clés en main. La valeur ajoutée n’est donc pas exclusivement de générer des gains de productivité en interne, mais aussi de générer du chiffre d’affaire par l’accompagnement de nos clients dans leur propre transformation digitale.
Ces success stories ont créé la dynamique nécessaire pour convaincre nos « sponsors au niveau de la direction » d’aller plus loin, c’est-à-dire de concevoir des plateformes de déploiement continu.

 

 

A ce stade, SIGMA est en mesure de compiler, de tester et de déployer une application jusqu’en production, de manière totalement automatisée : les « mises en production » deviennent alors des non-événements.
Pour atteindre cette qualité de production, SIGMA se dote d’un outillage répondant aux différents cas de figure : la DevOps Toolchain (chaîne d’outils DevOps).

 

 

Avec l’avènement de l’extreme automation et du low code (Terraform, Openshift, Ansible…), les équipes SIGMA sont capables de fournir en un clic ces environnements de déploiement continu, grâce à une combinaison d’outils qui a révolutionné notre modèle de delivery.

Suivez-nous sur nos réseaux !