Partager :

« Avec Imhoweb, la cotation de la demande gagne en souplesse »

creha ouest

Le CREHA OUEST est un projet collectif des organismes d'habitat social et de leurs partenaires pour porter et animer la gestion collective de la demande locative sociale en Bretagne et Pays de la Loire.

Outil indispensable à la mise en œuvre des politiques locales d'habitat et de mixité dans les territoires, le CREHA OUEST est l'émanation des deux associations régionales HLM (ARO Bretagne & USH Pays de la Loire).

Depuis plus de 20 ans, le Creha Ouest est équipé du logiciel Imhoweb, Richard Simailleau, Directeur opérationnel répond à nos questions.

Pour la gestion de la demande locative sociale, vous vous appuyez sur Imhoweb. Pourquoi ?

 

Voilà plus de 20 ans en effet que nous recourons à cette solution logicielle, développée par le groupe SIGMA. Association de loi 1901, émanant du mouvement HLM, le CREHA Ouest gère et anime les fichiers départementaux de la Demande Locative Sociale en Bretagne et Pays de la Loire. Nous travaillons ainsi aux côtés de 700 partenaires sur 9 départements (bailleurs sociaux, collectivités, services de l’État, Action Logement…), qui doivent être le mieux outillés possible. C’est ce que leur permet Imhoweb grâce à ses différentes fonctionnalités adaptées à chaque stade du processus, du dépôt de la demande jusqu’à l’attribution du logement. Pour nous également, cette solution constitue un précieux atout.

 

A quel niveau ?

 

A la fois outil de pilotage et d’aide à la décision dans nos missions de gestionnaire, Imhoweb nous permet notamment de réaliser des extractions de données statistiques pouvant être partagées, par exemple, auprès de nos partenaires.

Au-delà de ces divers services, cette solution nous séduit surtout par sa capacité à évoluer et à s’adapter donc en permanence aux enjeux du secteur, qu’ils soient métier ou réglementaires. Ce fut le cas récemment dans le cadre du projet de cotation de la demande.

 

De quoi s’agit-il exactement ?

 

Adoptée fin 2018, la loi ELAN rend obligatoire la mise en œuvre d’un système de cotation des demandes de logement social sur le territoire des Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) compris dans le périmètre de la réforme des attributions. Cette nouvelle obligation vise à assurer une meilleure lisibilité et une plus grande transparence du processus d’attribution des logements tant pour les demandeurs que pour les acteurs intervenant dans le processus.

Pour pouvoir y répondre, nous avons donc transformé Imhoweb via la conduite en 2019 et 2020 d’un chantier stratégique en partenariat avec SIGMA.

 

En quoi a-t-il consisté ?

 

Dès la promulgation de la loi, le CREHA Ouest a mis en place un groupe de travail rassemblant plusieurs EPCI (Golfe du Morbihan – Vannes agglomération, la CARENE et la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe) afin de faire évoluer notre module de cotation. Objectif : coller aux besoins des EPCI tout en prenant en compte les évolutions de réglementation. Au travers d’une dizaine de réunions lors de ces deux dernières années, nous avons donc travaillé tous ensemble dans ce sens. Ce chantier a donné naissance notamment, en mars 2022, à un Guide méthodologique de la cotation EPCI, élaboré à partir des différentes expériences terrain et préconisations de nos partenaires.

 

Quels fruits retirez-vous de ce projet collaboratif ?

 

Grâce au concours de SIGMA qui, par sa fine connaissance du secteur et des enjeux du logement social, a permis d’intégrer rapidement les évolutions attendues, nous sommes aujourd’hui dotés d’un outil adapté. Pour réaliser la cotation des demandes de logement social – une cotation constituant avant tout une aide à la décision -, le nouveau module d’Imhoweb offre ainsi de la souplesse aux territoires. Avec la possibilité, pour chacun, d’un paramétrage extrêmement précis en fonction de ses propres attentes et contexte. D’une utilisation intéressante également lors du rapprochement offre/demande, cette solution contribue enfin à ce que chacun, tout au long du processus d’attribution, ait le même niveau d’information, la même visibilité sur les changements survenus au niveau de la demande. La question de la communication de ces éléments auprès du demandeur va d’ailleurs constituer un axe phare de travail, dans les mois à venir…

 

 

Des questions ? Contactez-nous !

Contactez-nous