Un pilotage plus scalable grâce aux plateformes cloud

Depuis quelques mois, les experts du groupe Sigma permettent aux entreprises de bénéficier d’une solution d’infogérance des plateformes cloud. Pour le compte de clients tels que Delta Dore, Sigma maintient la disponibilité de l’infrastructure dans le nuage Windows Azure… Explications de Guillaume Monnette, ingénieur Infrastructures.
 
 

Quels bénéfices l’exploitation des environnements Cloud apporte-t-elle ?

Un travail en cycle court… attendu par les clients ! Quand ils vont vers Azure ou Amazon Web Services, c’est qu’ils veulent pouvoir déployer rapidement. Ne pas attendre pour obtenir l’infrastructure qui hébergera leurs nouveaux services.
 
Les services PaaS utilisés permettent d’accélérer le développement de nouvelles applications. On le voit, par exemple, avec Delta Dore qui, pour gérer ses objets connectés (IoT), a créé des plateformes afin de permettre la gestion des mises à jour, la remontée de messages, le stockage de données… Nous nous adaptons à ces nouveaux environnements et usages.
 

Quels impacts sur les compétences et les équipes côté infogéreur ? 

Il s’agit désormais de travailler non pas sur des machines, mais sur des services Cloud qui sont une couche d’abstraction. Pour s’adapter, il faut affiner nos process internes, notamment pour nos équipes techniques : service Desk, administrateurs. La manière de raisonner diffère. En 2017, nous avons organisé un certain nombre de formations d’experts, d’architectes, d’administrateurs. Il est essentiel de comprendre les plateformes, les métiers, les besoins pour répondre au mieux – et rapidement - aux attentes des clients.
 

Ces évolutions ont-elles une influence sur la prévention et le traitement des incidents éventuels ?

Aujourd’hui, cette gestion se fait 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, au sein de notre service desk. Les informations parviennent d’appels clients ou remontent en temps réel via nos outils de monitoring. Le service desk détecte et traite à l’instant T. Nous évoluons aussi vers un niveau supérieur de vigilance et d’accompagnement du client. Par exemple, une prévision d’augmentation des ventes d’objets connectés pour les fêtes de Noël est un pic d’activité à anticiper, pour garantir la tenue en charge de la plateforme. C’est ce que l’on appelle la scalabilité. Le cloud permet cette mise à l’échelle.
 

Cloud et PRA… un risque à anticiper 

La question du Plan de reprise d’activité (PRA) est essentielle pour minimiser les coupures de service. En cas de panne d’un data center, d’absence de réponse de l’infrastructure, les services critiques du client sont déplacés vers un autre data center pour maintenir le service. Les plateformes cloud ne sont pas épargnées par ces risques. Le groupe Sigma dispose d'un cloud qui permet de monter un PRA très rapidement puis d’exploiter l’infrastructure. Le temps d’une reprise d’activité normale.